bandeau ALERTE PACA

Chroniques de l’ultra-précarité en région PACA

Le collectif ALERTE PACA a publié le 8 octobre 2021 son nouveau rapport « Chroniques de l’ultra-précarité en région PACA » dans lequel il appelle à la création d’un observatoire des grandes pauvretés à l’échelle locale afin de mieux comprendre les enjeux et la formation de la pauvreté dans la région.

Mercredi 13 octobre à Marseille, quatre jours avant la journée mondiale du refus de la misère, le collectif ALERTE PACA invite les pouvoirs publics concernés et les acteurs associatifs à une matinée de présentation et de concertation sur les constats et préconisations de cette enquête de terrain :

La pauvreté en Région PACA et à Marseille :
Alerter, comprendre et agir collectivement

Les échanges se déroulent de 9h à 12h dans la Salle de la Major – 2ème étage du Palais du Pharo à Marseille.

Comprendre la pauvreté pour agir contre son implantation

Suite à la publication du premier rapport « Ultraprécarité en Région PACA » le 17 octobre 2020, le Collectif ALERTE PACA poursuit son action en faveur d’une meilleure compréhension des pauvretés.

Ce nouveau rapport s’appuie sur la parole des personnes concernées, recueillies sous forme de 8 monographies.” Le panel des personnes interrogées a été choisi parmi les personnes connues des associations et collectifs. Elles résident en région PACA. Elles sont patrons, étudiantes, collégiens, des retraités femmes et hommes ou encore des familles.”

 

Ce rapport montre que :

  • Les personnes concernées font preuve d’une grande résilience pour faire face à la crise et à leurs difficultés.
  • Les personnes sont fragilisées par des trajectoires de vie complexes (isolement, problématiques de santé, d’emploi, de logement, etc.), où chaque changement peut faire basculer un équilibre déjà fragile.
  • Les dispositifs actuels sont insuffisants pour éviter le déclassement et la paupérisation des personnes.
    Les confinements successifs ont donc renforcé les déséquilibres sociaux existants. Les changements ont été majeurs et subis. Ils ont touché de nouvelles personnes.

Les confinements successifs ont donc renforcé les déséquilibres sociaux existants. Les changements ont été majeurs et subis. Ils ont touché de nouvelles personnes.

Les préconisations

Les membres du collectif ALERTE PACA constatent que les données qualitatives et quantitatives sont encore trop rares ou pas suffisamment actualisées. Elles ne permettent pas d’envisager la pauvreté comme un phénomène systémique, dynamique et cumulatif.
Ce nouveau rapport incite à nouveau les pouvoirs publics à déployer leurs compétences dans la compréhension des formes de pauvreté afin de mieux guider l’action des institutions et de nos associations.

Les membres du Collectif ALERTE PACA soumettent 8 grandes familles de préconisations :

  • Préconisation 1 : Connaître, comprendre, analyser les pauvretés au niveau local grâce à la création d’un Observatoire des Grandes Pauvretés.
  • Préconisation 2 : Coordonner pour mieux répondre aux besoins et articuler une réponse inter-acteurs institutionnels et associatifs.
  • Préconisation 3 : Améliorer la réponse aux risques de pauvreté liée à l’insuffisance de droits et de ressources.
  • Préconisation 4 : Améliorer la prise en compte des problématiques d’accès à la santé somatique et mentale.
  • Préconisation 5 : Assurer une politique de logement digne et suffisante.
  • Préconisation 6 : Assurer un accès digne à une alimentation saine, durable et de qualité pour tous.
  • Préconisation 7 : Assurer une véritable inclusion numérique.
  • Préconisation 8 : Favoriser une société qui inclut la jeunesse.

Télécharger le rapport 2021

Composition du collectif ALERTE PACA (rédacteurs du rapport) : Action contre la Faim, Emmaüs Connect, Fondation Abbé Pierre, Les Petits Frères des Pauvres, Médecins du Monde, Secours Catholique-Caritas France, URIOPSS PACA et Corse.

© Sébastien Le Clézio / Secours Catholique